Menu.

Plan du site

LA GÉOMÉTRIE COMPARÉE

PARTIE THÉORIQUE

Présentation de la Géométrie Comparée

Transdisciplinarité
Géométrie et Observation
La géométrie comparée

L'histoire de cet art

La géométrie avec les yeux
L'esprit de proportions
Le début de l'histoire

La composition dans les arts

Qu'est-ce que la Composition ?
La Géométrie Sacrée
Le Système Perspectif
Les autres géométries de composition

L'observation des oeuvres

Préambule
« MELENCOLIA § I »
L'archange St Michel
La leçon de choses

Méthodologie

Les objets de la recherche
1 – Les marges de précision
2 - La comparaison des oeuvres
3 - Les clés de composition
4 - Les marques de composition
5 - L'interprétation des oeuvres

PARTIE PRATIQUE

La corde, premier outil

La rupture néolithique

La géométrie paléolithique

L’abstraction
La Vénus de Lespugue

Vénus paléolithique de Lespugue

Un motif sacré
Le quadrillage référentiel
Le nombre d'or
Le cercle intime, module de la composition
Les cercles de diamètre 3
Le carré de côté 4
Les cercles de diamètre 5

Géométrie sacrée néolithique

Mégalithique Atlantique
L'article de Christophe de Cène
Des figures, des chiffres et du sens
Un raisonnement en base 6
Géométrie Mégalithique - Le Triangle d'Or
Les grands voyages du « 5 »
Ordre de conception du dispositif

Géométrie Sacrée Égyptienne

Triangle d’Isis
Intuitions
Le Soleil de Louxor
La Civilisation de Nagada
La "naissance pratique" du Triangle Sacré
Quadrillage et Triangle Sacré

Le Sphinx de Gizeh

Méthodologie
Constats scientifiques
Les égarements exotiques


L'observation astonomique

Les conjonctions de Louxor
Coïncidence
Mesure du solstice
Report des données sur la carte
Les méthodes néolithiques